mercredi 31 mars 2010

C'est vraiment le printemps

La preuve : premières feuilles sur l'un des platanes de la place de la mairie à Nauplie

mardi 30 mars 2010

Vassilis Tsitsanis

Quand on commence à écouter du rebetiko, on commence forcément par Tsitsanis et comme j'ai trouvé une vidéo réunissant Tsitsanis et Dalaras, je ne peux que l'ajouter à mon site.

ΤΟ ΣΚΑΛΟΠΑΤΙ - L'ESCALIER
(un homme s'installe sur l'escalier de sa belle 
et attend qu'elle veuille bien ouvrir sa porte)


lundi 29 mars 2010

Le goût du jeu


Les Grecs sont très joueurs et chaque village a au moins un bureau de loterie (loterie à numéro, sport toto, et j'en passe). La plupart offrent de quoi s'asseoir et discuter, des heures durant, des numéros à cocher. Ils ne désemplissent pas.

Mais à Aghia Triada, j'ai assité à...






Vendeur de billets de loterie

samedi 27 mars 2010

Festival du Théâtre à Epidaure


Le programme 2010  vient de sortir


 2 et 3 Juillet 
Aristophane - Les cavaliers- 
Randonnée théâtrale en collaboration avec le théâtre municipal d'Agrinio
9 et 10 juillet
Sophocle - Oedipe Roi 
Amphi-Théâtre Spiros Evangelatou
16 et 17 juillet - 
Aristophane - Lysistrata 
Théâtre National grec
23 et 24 juillet 
Aristophane - Les Acharniens 
Théâtre de la Grèce du Nord
30 et 31 juillet 
Euripides - Oreste 
Théâtre National grec
6 et 7 août 
Shakespeare - Othelo 
Schaubühne 
13 et 14 août 
D'après Aristophane - Ploutos - Le triomphe de l'indigence 
Théâtre Koun

vendredi 26 mars 2010

Le défilé


Hier, j'ai donc assisté au défilé du 25 mars et vous livre ici quelques photos prises sur le vif.

Au début, il s'agit de se mettre en rang, sur les indications des enseignants, qui  ont fait répéter les pas dans la cour de l'école les jours précédents,








.... et de patienter.
















jeudi 25 mars 2010

Fête nationale



Le 25 mars, c'est l'une des deux fêtes nationales grecques, celle qui commémore le début de l'insurrection contre la domination ottomane en 1821.

J'ai collaboré pendant 4 ans à l'atelier du musée folklorique de Nauplie, chargé de la reproduction des costumes, destinés principalement aux nombreuses troupes de danse folkloriques de la région.

mercredi 24 mars 2010

Ma maison à Zygomala


Quand j'ai décidé de m'installer en Grèce, j'ai assez rapidement choisi Nauplie. Je ne voulais ni d'Athènes – trop la grande ville – ni d'une île – trop désert en hiver – et j'avais gardé un très bon souvenir d'un week-end passé avec des amis, dans cette petite ville.

Je m'y suis rendue à Pâques – pour vérifier que Nauplie me plaisait toujours – et au mois de mai, pour y trouver un logement. En face de la chambre que j'avais prise en attendant, il y avait une maison à louer, avec un magnifique bougainvillée et un numéro de téléphone. J'ai appelé...

La voix était aiguë et hystérique. Elle n’écoutait pas ce que l’autre lui demandait et poursuivait sur sa lancée. On la trouvait dans la deuxième ruelle à partir de Μπουμπουλίνα. Ni nom de rue, ni numéro. Ruelle perpendiculaire ou parallèle ? Impossible de savoir. Je ne l'ai pas trouvée.

Lorsque quelques jours plus tard, je repris contact avec elle, ce fut pour lui donner rendez-vous devant la maison. Elle est arrivée avec une bonne heure de retard et après que je lui ait rappelé notre rendez-vous. Légèrement essoufflée par la série d’escaliers qui menaient du port au pied de l’acropole de Nauplie, elle se tenait très droite, de l’air de ces petites vieilles qui savent ce qu’elles se veulent. 

lundi 22 mars 2010

Zavarakatranemia





Même si vous savez un peu le grec, ne cherchez pas à comprendre, les mots ont été inventés de toute pièce par Giannis Markopoulos - qui en a aussi écrit la musique - pendant la dictature des colonels,  pour contourner la censure, mais surtout exprimer l'espoir, par cet alleluia, de voir tomber la junte au pouvoir. 

Cet enregistrement a été effectué lors du grand concert qui a été donné à Athènes en 1974, juste après la chute des colonels, concert dont je me rappelle avoir vu des extraits à la télévision en Suisse. Maria Farantouri, toute jeune, m'avait particulièrement marquée.

C'est en fouillant sur Internet que je suis tombée sur cette version de Dalaras, qui reste mon chanteur grec préféré.

dimanche 21 mars 2010

La conscience syndicale n'attend pas le nombre des années



Le dimanche, les terrasses des cafés sont bondées, les Athéniens venant volontiers passer leur week-end à Nauplie pour oublier le stress de la grande ville.

Voilà l'échange que j'ai entendu entre un Môsieur respectable, du genre notaire en préretraite, et un gitan d'environ 6 ans qui lui tendait une main crasseuse : 

  • "Donne-moi une pièce ..."
  • "Va d'abord te laver les mains et quand elles seront propres je te donnerai quelque chose !"
Le gamin regarde sa menotte et, d'un air offusqué, lui répond :
  • "Et mon outil de travail, alors ?!?"

    vendredi 19 mars 2010

    Voltaren



    http://johnfenzel.typepad.com/john_fenzels_blog/images/2007/06/27/voltaire.jpg
    Pendant un cours de français, ma jeune élève doit écrire une lettre sur la base d'un modèle qui lui est donné. Dans ce modèle, le destinataire habite au 7, de la Rue Voltaire. Je lui explique l'auteur, le philosophe.... 

    Elle me demande :
    - "C'est de là que vient le Voltaren ?"

    Il faut dire que son père est physiothérapeute !

    jeudi 18 mars 2010

    Les douaniers


     Avant même de m'installer à Nauplie, je m'y suis rendue pour préparer au mieux ma nouvelle vie. Puisque que j'envisageais d'importer ma voiture de Suisse en Grèce, je décidai de prendre quelques renseignements à la douane de cette petite ville. Je suivais en cela le conseil donné par le très officiel document "Vivre et travailler en Grèce" établi par le non moins officiel Office fédéral des étrangers : "Il est vivement conseillé de s'adresser aux autorités grecques, compte tenu de la complexité de ces questions, tout en sachant que les dispositions en vigueur peuvent être l'objet de différences d'interprétation". Comme langue de bois pour dire "Débrouillez-vous comme vous pouvez !".... on ne faisait pas mieux !

    J'entrai donc dans une vieille bâtisse aux plafonds hauts, mais aux murs décrépis. L'intérieur avait été aménagé de manière à séparer le public des employés par une simple banque, derrière laquelle siégeait cinq employés souffrant du manque d'aération et de l'absence totale de climatisation. Les cafés frappés et les komboloïs avaient droit de cité et la discussion sur la dernière déclaration du Premier ministre allait bon train.

    mercredi 17 mars 2010

    Angelika Ionatos

    Ce matin, une grande envie de musique et spontanément je me tourne vers la série de CD d'Angelika Ionatos, dont je suis le parcours depuis ses débuts, dans les années 80, avant même que je ne connaisse la Grèce. Je ne m'en lasse pas et c'est volontiers que je partage ce plaisir avec vous.

    mardi 16 mars 2010

    De l'avantage d'habiter dans une ruelle ou comment faire face à l'endettement ?


     





    Histoire racontée par ces temps de crise financière :




    Il est déjà 3 heures du matin et Giannis ne dort pas. Sa femme lui demande :

    - "Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi tu ne dors pas ?"
    - "Je dois de l'argent au voisin et je ne sais pas comment le lui rendre"
    - "Et c'est pour ça que tu ne dors pas ! Attends !"

    Elle ouvre la fenêtre et appelle son voisin, qui tout endormi apparaît enfin à la fenêtre.

    - "Dimitri ! C'est vrai que mon mari te dois de l'argent ?"
    - "Et comment, qu'il m'en doit !"
    - "Et bien il ne te le rendra pas !"

    Elle referme la fenêtre et dit à son mari :

    - "Tu peux dormir ! Maintenant c'est lui qui ne dort pas !"

    dimanche 14 mars 2010

    Histoire pas catholique, mais pas très orthodoxe non plus !

    Un de mes amis fabrique des bougies en cire d'abeilles, celles qu'on trouve dans toutes les églises et dont les Grecs sont très grands consommateurs. Ayant reçu une commande d'un pope qui se fournissait chez lui pour la première fois, c'est avec curiosité qu'il se rendît chez lui. 

    samedi 13 mars 2010

    Folegandros


    C'est le week-end, et vous avez certainement un peu plus de temps pour lire. Alors voici un texte que j'ai écrit il y a déjà longtemps, sur une de ces expériences qui m'ont fait aimer la Grèce et surtout ses habitants. Cela s'est passé à Folégandro en 1995.

    Jour de marché




    Le samedi, c'est jour de marché.
    Amoncellement de légumes et de fruits, fraîchement cueillis, dans une région agricole particulièrement riche. Les maraîchers interpellent bruyamment le chaland, mais leur phrase préférée est : "Allez, achetez.... Je veux partir !"
    Comme quoi, on ne veut pas "travailler plus pour gagner plus, on veut juste gagner ce qu'il faut".





    vendredi 12 mars 2010

    C'est donc décidé, je me lance

    Alors que les matous miaulent méchamment au dehors, je me lance donc dans cette nouvelle aventure, de créer un blog.
    Et vu la situation financière actuelle de la Grèce, je vous soumets à réflexion la petite phrase d'hier.
    Alors que nous discutions de la crise et des difficultés auxquelles nous devons faire face, Sotiris, qui s'occupe de mon assurance auto, m'a dit : "Heureusement, la dernière chose qui part, c'est l'espoir".