jeudi 30 septembre 2010

Le homard


Le dernier jour de mon séjour à Folegandros, je vois le patron de la taverne revenir du port avec un homard ! Je lui demande de me le réserver pour le repas du soir, où je compte inviter quelques-uns des amis que je me suis faits durant le mois que j'ai passé dans l'île.

© Arnaud Malon
Entre-temps, je me baigne encore une fois, je passe l'après-midi chez les voisins à rire, danser, manger des poissons grillés le tout généreusement arrosé d'ouzo. Une petite sieste s'impose, puis préparation du bagage, le bateau part à 4h. demain matin, autant être prête. J'en profite pour payer mon dû pour la chambre et là catastrophe ! J'ai bien gardé suffisamment d'argent pour payer la chambre, mais ne sachant pas que le prix des appels passés depuis la chambre sont lourdement taxés (c'est la première fois que je dispose d'un téléphone dans un room to let), il ne me reste quasiment plus rien pour le homard !

vendredi 10 septembre 2010

Le rébétiko en dessin

Je viens de découvrir cette vidéo qui reprend les dessins que David Prudhomme a réalisé pendant un concert de Rébétiko. J'aime ce coup de crayon qui traduit parfaitement l'âme du rébétiko et de son époque.  Pour en savoir plus sur David Prudhomme, je ne peux que vous inviter à visiter son site.
La chanson s'appelle "Pergamé" et est interpertrée par Dimitri Katséris, Panos Mentjos, Thomas Gossely. 



mercredi 8 septembre 2010

Monastiraki : le marché aux puces

Avant-hier, de passage à Athènes, j'ai fait un tour au marché aux puces de Monastiraki, pour le plaisir des yeux, pour l'atmosphère.

J'ai toujours aimé chiner, malheureusement, à Nauplie, on ne trouve pas de brocantes. Alors, j'ai passé un bon moment, à regarder, fouiller, sans rien chercher de particulier, juste comme ça, pour la nostalgie portée par tous ces objets, témoins d'une autre vie, d'une autre époque. 


Les meubles attestent d'une vie bourgeoise cossue, les nombreux luths et autres bouzoukis et baklamas ont dû être remplacés par des guitares électriques, les ex-votos n'ont plus vraiment cours et se trouvent bradés et en vrac, les vieilles radios, les vieilles machines à écrire... Tout un passé, pas si éloigné que cela, qui revient en mémoire et qui me ravit.

dimanche 5 septembre 2010

Confiture de figues

C'est la saison des figues et donc des confitures. D'abord, il faut les cueillir et pour cela trouver un arbre un peu caché, pour qu'il y reste  encore quelques fruits; ceux du bord de la route sont toujours sollicités par les passants qui n'y résistent pas et s'arrêtent pour les déguster sur place.

De retour à la maison, je m'y colle. Voici ma recette, toute simple :




Ingrédients :

1 kg de figues (blondes ou violettes)
1 kg de sucre
2 dl. d'eau


Je lave les figues et pèle les fruits dont la peau est trop épaisse (souvent le cas pour les violettes)
Je les coupes en quatre dans une bassine


Je rajoute le sucre et l'eau et je mets la bassine à grand feux jusqu'à ébullition. 
Je baisse le feu et laisse mijoter pendant 20 à 30 minutes, jusqu'à ce que la cuillère en bois ne laisse échapper que 3 gouttes.


Je verse dans des pots stérilisés que je retourne avant de les étiqueter. 

samedi 4 septembre 2010

Premiers nuages

Après plus de deux mois d'absence, ils sont revenus ! Qui donc ? Les nuages.  Avant hier, j'ai eu la plaisir de retrouver un peu de fraîcheur le matin au réveil et même s'ils ne nous apportent pas encore de pluie, ils nous annoncent la fin des grandes chaleurs et le début d'un long automne qui va se prolonger jusqu'à fin novembre.

Je me suis amusée à photographier le ciel tout au long de la journée :


Au lever du soleil de 7h.06 à 7h.22
Le matin de 9h à 11h.
A la mi-journée de 12h. à 15h.
Dan l'après-midi de 16h à 18 h.
Le soir de 19 h à 20h.20

jeudi 2 septembre 2010

Texture

Le défifoto de ce mois-ci a pour thème la "Texture". 

Pour moi ce mot est lié, avant tout, au textile et surtout à son toucher. J'ai donc repris quelques photos prises à l'atelier de couture auquel j'ai participé pendant près de quatre ans. Cet atelier était lié au λαογραφικο μουσείο (musée folklorique) - je traduirais plutôt par musée des arts populaires - dont la propriétaire, Mme Ioanna Papantoniou, est une spécialiste reconnue dans le monde entier, de l'habillement. 

J'aimais toucher ces tissus, au tissage épais et rugueux ou au contraire, soyeux et délicats,  aux broderies de laine ou de fils d'or. Voici quelques photos qui auraient pu, elles aussi, figurer dans ce défi :

tissage pour ceintures

broderies sur feutrine