samedi 2 décembre 2017

C comme Cythère


La première fois que je me suis rendue à Cythère, c'était en septembre 1994, et alors que nous avions naïvement projeté de louer une voiture à l'aéroport, à notre arrivée sur l'île, nous avons vite déchanté, ce dernier se résumant à une petite cahute. Mais LE taxi de l'île nous a promis que nous en trouverions une à Kapsali, tout au sud. Comme nous cherchions également à nous loger, il promit de nous emmener dans la plus belle maison de Cythère et il n'avait pas menti.

Cythère - Kapsali (01.10.2014)

C'était la maison de la famille Da Ponte descendant des Vénitiens qui ont possédé l'île du XIIe au XVIIIe siècle. Outre sa position avec une vue imprenable sur le petit port de Kapsali 


Cythère - Kapsali (01-10-2014)

elle offrait l'avantage de pouvoir rejoindre une petite plage, quasi privée, par un sentier odorant.

Cythère - Kapsali (09-1994)

Comme toutes les maisons de grande famille elle possédait sa propre chapelle, créée à l'intérieur d'une des nombreuses grottes naturelles de Cythère.

De l'extérieur, on ne voit que l'entrée de ces églises et nous trouvions le proprio un peu prétentieux de ne pas appeler cela une "chapelle", 

Cythère - Kapsali (09-1994)

Mais une fois à l'intérieur, nous avons ravalé nos moqueries. Après quelques marches, nous nous sommes retrouvées dans une salle naturelle, haute de plusieurs mètres, éclairée par un puit de lumière entre deux rochers.  Sur le côté, une petite iconostase et derrière elle, le sanctuaire réservé au pope officiant.

Cythère - Kapsali (09-1994)

Vous l'avez compris, j'aime particulièrement Kapsali et c'est là que je suis retournée à plusieurs reprises pour profiter de l'ambiance de ses tavernes, de l'animation créée par les pêcheurs et de la douceur de son bord de mer. J'ai d'ailleurs eu la bonne surprise de constater que 20 ans plus tard, le tourisme, très raisonnable il est vrai, n'avait pas défiguré l'île et qui a gardé son caractère.

Cythère - Kapsali (01.10.2014)

Mais bien sûr l'île ne se résume pas qu'à ce seul endroit. Au contraire, elle offre de nombreuses plages, notamment à Avlemonas et Diakofti, et surtout de petites criques perdues au bout d'un chemin de terre, comme à Kyriakoulou.

Cythère - Kyriakoulou (03.10.2014)
On y trouve aussi de beau village, comme Milopotamos et Potamos où le marché du dimanche réunit la population de la région.

On peut visiter Kato Chora, où se trouve un ancien château vénitien et plusieurs églises byzantine.

Cythère - Kato Chora (02.10.2014)

Je pourrais encore vous parler de la grotte d'Aghia Sofia qui surplombe la mer, du monastère Myrtidion, du Kastro de Chora, mais je finirai par cette simple ruelle de la capitale.

Cythère - Chora (01.10.2014)

8 commentaires:

  1. une île de rêve... et l'intérieur de la chapelle est comme dans un conte, mystérieux..bises du froid..

    RépondreSupprimer
  2. La vue sur le port est absolument superbe. Bon séjour.

    RépondreSupprimer
  3. Ce que j'aime le mieux au monde, merci, merci....

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Amartia,
    Cette île est vraiment superbe, la chapelle est mignonne comme tout, tout y est parfait, merci pour ce beau partage.
    Bon dimanche, gros bisous & à bientôt j'espère !

    RépondreSupprimer
  5. Nous devions y aller en septembre et nous avions même retenu une chambre d'hôtel.
    Mais la santé chancelante de notre Rubens nous a fait renoncer. Nous n'avons pas voulu le laisser seul plusieurs nuits.
    Mais ce sera partie remise et je te demanderai des conseils pour être sûrs de ne pas passer à côté des endroits les plus beaux!
    Je te souhaite un doux dimanche d'été car tu dois avoir le même temps que nous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème. Ecris-mois le moment venu. Oui, le temps est particulièrement doux ici aussi. Bonne fin de week-end à vous deux.

      Supprimer
  6. Oh! Je suis en terrain amoureux! Une île que j'aime laisser miroiter dans ma mémoire... avec la promesse d'y retourner!

    RépondreSupprimer
  7. merci de cette ballade à Cythéres
    c'est agréable avec toi et maria on est gatées pour les ballades sur la terre grecque
    bisous

    RépondreSupprimer